Oui, les tomates poussent à Paris !


Début septembre 2014, dans le cadre du premier projet d’atelier de conception, nous avons visité deux jardins partagés, dans le vingtième arrondissement parisien : le 56 Saint-Blaise et Le jardin sur le Toit. Ces petits espaces collectifs voient pousser tomates, rhubarbe et haricots, suivant des méthodes écologiques et ont pour ambition de favoriser les relations de proximité entre habitants.
le 56 Saint-Blaise


Ces visites ont précédé celle du Jardin Naturel du Vent, rue Villiot, objet du projet d’aménagement d’un jardin partagé.

PROJET 1 D'ATELIER DE CONCEPTION DES BTS DE 2 :

L’association Multicolor’s souhaite aménager une partie des espaces verts de l’îlot Villiot, ensemble de logements sociaux situé au 11 rue Villiot dans le 12ème arrondissement de Paris, pour en faire un jardin partagé et pédagogique à l’usage des habitants. Ce projet est lancé en vue d’intégrer la Charte «Main Verte» de la Ville de Paris qui souhaite encourager le développement de jardins collectifs s’appuyant sur une démarche de concertation et d’implication forte des habitants, tout en respectant une charte privilégiant une gestion écologique du site (culture diversifiée, éco-systèmes variés, fabrication de paillage, gestion de l’eau, compostage de proximité...) Les espaces verts de l’îlot, aménagés par Péna et Peña en 2011, sont dessinés, mais ne proposent pas cet usage spécifique aux habitants. La parcelle actuellement destinée au jardin est mal orientée (à l’ombre et dans un courant d’air), c’est pourquoi une extension vers le reste des espaces verts de l’îlot est envisagée. 

La création d’un jardin productif répondrait à trois enjeux majeurs pour ce quartier :
- développer des pratiques respectueuses de l’environnement et ainsi participer au maintien de la biodiversité en milieu urbain
- proposer aux habitants une plus grande appropriation des espaces verts de leur environnement proche
- grâce au jardinage, réunir les habitants autour d’un lieu de vie ouvert sur le quartier, convivial, qui favorise les rencontres entre générations et cultures.